le ciel est bleu, les fleurs aussi…

2010

Drawings on sheets used to clean up the rotary presses.

 

FR
Vingt feuilles de ton chromatique unique sont reliées et agencées par un fil. La couleur azur évoque les atmosphères naturelles. Tantôt elles rappellent le bruissement de l’eau, tantôt l’immensité des cieux. De leur assemblage émerge une forme quadrilatère. La rigidité de la forme géométrique n’est qu’apparence première. La surface, souple, flottante et instable, répond tendrement aux vibrations, aux ondes et aux murmures de l’espace. C’est par un jeu avec la lumière du jour que les formes sous-jacentes, des ombres végétales, apparaissent puis disparaissent dans un jeu de camouflage. L’installation est un champ expérimental invitant le spectateur dans les méandres de la perception, de l’attente et de la perdition. C’est un miroir de l’âme dans lequel le spectateur se contemple en une infinité de variations poétiques.
Texte de Claire Vionnet

EN
Twenty sheets with a unique chromatic tone are linked and ordered by a thread. The azure colour refers to the natural atmosphere. Sometimes they recall the rustling water, sometimes the vastness of the sky. From the way they are ordered, a quadrilateral form emerges. The geometrical form stiffness is only a first appearance. The floating surface’s flexibility and instability answers tenderly to the vibrations, the waves and the whispers of space. And then begins a game with the daylight on the drawing. Only the light makes the underlying forms, vegetal shades appear and disappear in a camouflage game. The installation is an experimental field inviting the visitor in the meanders, expectations and perditions of perception. It’s the soul’s mirror in which the spectator can contemplate an infinite poetic variation of him or herself.
Text of Claire Vionnet